Bienvenue à Mardié

Entre Loire et forêt, à 12 km d'Orléans, dans le périmètre du Val de Loire patrimoine mondial de l'UNESCO, Mardié a gardé un caractère rural assez marqué et demeure, par bien des aspects, un “village” où il fait bon vivre.

Pour en savoir plus…

Discours de Madame le Maire - 14 juillet 2021

Mesdames et Messieurs les élus, Messieurs les anciens combattants, Mesdames et Messieurs les représentants des corps constitués, Mesdames et Messieurs les Présidents d’associations, Mesdames et Messieurs les musiciens, Mesdames et Messieurs, chers concitoyens et chers amis.

Nous voilà, une nouvelle fois, rassemblés pour célébrer le 14 Juillet, et je me réjouis de vous accueillir aussi nombreux.

Je vous remercie très sincèrement de votre présence en ce jour de Fête Nationale qui nous donne l’occasion, non seulement d’avoir une pensée pour tous ceux qui ont contribué à la grandeur et au rayonnement de la France, mais aussi de leur rendre hommage.

Il nous faut se rappeler le sens donné aux inscriptions au fronton de chaque mairie : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Je rappelle que nous devons aux philosophes du Siècle des lumières d’avoir fait de la France une nation grande et rayonnante, non pas par sa taille, mais par la force et la pertinence des idéaux qu’elle incarne.

Il ne suffit pas d’en être fier, encore faut-il s’imposer le devoir de ne pas laisser s’éteindre la flamme.

La Liberté de choisir nos représentants, la liberté d’agir et de penser, une liberté chèrement gagnée, la liberté chèrement défendue encore aujourd’hui.

La recherche d’une plus grande Égalité a été le rêve de tous les êtres épris de Justice, une égalité qui n’est pas synonyme d’uniformité, mais qui signifie la possibilité pour chacune et chacun de s’affirmer avec les mêmes chances que les autres.
« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ».

La Fraternité est une obligation morale : c’est l’amour de l’autre, l’acceptation de ses idées, la haine du sectarisme, le droit à la différence, le refus de l’intolérance, le rejet des intégrismes, la dénonciation des égoïsmes. L’esprit de fraternité sous sa forme moderne c’est la solidarité qui, par exemple, anime les associations, les bénévoles, l’élan de partage et d’implication d’un groupe de personnes unies dans un intérêt commun.

Ainsi, sur ces valeurs, a été créé un État de droit, qui est aussi un État de devoir.
Devoir de mémoire
Devoir d’exemplarité
Devoir de ne pas galvauder les droits qui sont les nôtres.

Dans notre village des actes solidaires et citoyens nous donnent la force d’avancer et de construire pour l’avenir. En ces temps changeants, c’est notre fierté et celle de notre pays que de rester fidèles à nos valeurs de liberté, d’égalité, de citoyenneté, de fraternité et de tolérance.

C’est notre fierté, et c’est aussi notre devoir. L’idéal que nous célébrons aujourd’hui appelle au recueillement, nous invite à la vigilance mais nous encourage surtout à espérer en la France, et surtout en notre jeunesse.

En vous témoignant, une nouvelle fois, toute ma reconnaissance pour votre participation à cette cérémonie, et en vous remerciant de votre attention, je vous souhaite, à toutes et à tous, en famille et entre amis, une très bonne journée.

Mes Conseils COVID

Isolement, tests, vaccins, contact à risque…

MesConseilsCovid répond à vos questions pour savoir quoi faire dans une situation liée à la Covid.

https://mesconseilscovid.sante.gouv.fr/#introduction

Antenne RD2060 : modification

La Société Bouygues Télécom informe la mairie de l'installation radioélectrique de l'antenne situe sur l'aire de la station service de la RD2060 ("tangentielle").

Cette modification ne concerne pas l'antenne en elle-même mais les installations électroniques associées, pour passage à la 5G dans la bande des 2100MHz, la même que celle qui est utilisée pour la 4G aujourd'hui, sans changement de puissance.

Le dossier est consultable en mairie ou en suivant ce lien.

PLUm

PLUm : : projet validé en conseil métropolitain

Après 3 ans et demi d’échanges, de partage et de concertation, les élus d’Orléans Métropole se sont prononcé·e·s favorablement ce jeudi 29 avril 2021 sur l’arrêt de projet du premier Plan Local d’Urbanisme métropolitain d’Orléans Métropole. Le document devra désormais être soumis à validation administrative avant son approbation définitive envisagée début 2022. Le PLUm prendra le relais des 22 PLU communaux et permettra de consommer mieux et moins, de reconquérir les friches et de préserver la nature en ville. Des enjeux adaptés au territoire, aux communes, à leurs dynamiques et enjeux locaux.

Retrouvez plus d’informations dans le communiqué de presse accessible via ce lien

Accueil des femmes victimes de violences

Si vous êtes en danger dans votre logement pendant la période de confinement, appelez la police ou la gendarmerie en composant le 17 ou par envoi d'un SMS au 114.

Conseils et détails sur le document à télécharger établi par la préfecture du Loiret.

Civisme et règles de bon voisinage

Pour assurer la tranquillité et la qualité de vie de chacun, quelques règles de voisinage sont à respecter. La production de bruit, y compris par des animaux ou pour toutes formes de travaux, est règlementée sur notre commune.

Suivez ce lien pour connaître la règlementation et les conduites à tenir.

Déclaration de détention d'oiseaux

Tous les détenteurs de volailles et palmipèdes doivent déclarer en mairie leurs animaux. Ce recensement permettra d'assurer l'effectivité des mesures prises pour lutter contre l'influenza aviaire.

Dès lors, il convient de rappeler que le recensement de tous les propriétaires d'oiseaux, à l'exception de ceux qui sont « détenus en permanence à l'intérieur de locaux », est obligatoire depuis la parution de l'arrêté du 24 février 2006 relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention et de la lutte contre l'influenza aviaire.

Tout détenteur non commercial de volailles de basse-cours ou d'autres oiseaux élevés en extérieur doit ainsi remplir un formulaire (Cerfa 15472*02) et l'envoyer ou le déposer à la mairie de sa commune. Il est également possible de remplir ce formulaire sur la page dédiée du ministère de l'Agriculture.

Une Mardésienne éminente

Clarisse JURANVILLE (1826 – 1906)

Institutrice et auteur d’ouvrages pédagogiques pour les filles - Née et décédée à Mardié

Le personnage

Fille de cultivateurs et vignerons du Bourg, Clarisse Juranville voit le jour à Mardié en 1826. Elle est élève à l’école du village puis à Orléans. En 1845 elle devient institutrice et enseigne pendant 15 ans dans une école privée et catholique qui vient d’être fondée par les propriétaires du château à La Bussière près de Gien, la famille de Chasseval. En 1860 elle s’installe à Orléans pour se consacrer à l’écriture de nombreux ouvrages pédagogiques. Elle collabore à L’École normale, revue scolaire de la librairie Larousse, et au Manuel général de l’enseignement primaire de la librairie Hachette.

De 1869 à 1887, elle écrit une dizaine de manuels pour les écoles de filles, édités essentiellement par la librairie Larousse au sein de laquelle elle occupait une place très importante. Ses livres furent réédités en grand nombre, choisis par les écoles communales de Paris et de bien d’autres villes, diffusés à des dizaines de milliers d’exemplaires. Elle est aussi l’auteur de très nombreux articles et ouvrages de vulgarisation. En 1886 sa notoriété lui vaut d’être élue au Conseil départemental de l’enseignement primaire du Loiret pour représenter les institutrices de l’enseignement privé. En 1898, elle reçoit les Palmes d’Officier d’Académie. Elle décède à Mardié, dans la maison familiale, le 16 mai 1906.

Forte personnalité, elle assumait ses contradictions : catholique, elle travaillait avec le très laïque Pierre Larousse et affichait ouvertement son homosexualité. Ses talents pédagogiques et ses qualités humaines étaient unanimement reconnus.

Alerte Risques Majeurs

Pour faire face aux risques qui pourraient survenir sur notre territoire (inondations, accident technologique, etc), Orléans Métropole et ses 22 communes ont décidé de proposer un dispositif gratuit de diffusion d’alertes à l’ensemble de la population.

Ce système d’alerte est un moyen d’informer la population le plus rapidement et le plus largement possible d’un incident et des consignes de sécurité à suivre par message vocal, sms et/ou email.

Chaque personne, chaque ménage qui veut bénéficier de ce système d’alerte, doit impérativement s’inscrire lui-même sur la liste communale de diffusion.

Inscrivez-vous gratuitement pour être alerté(s) !

Pour vous inscrire cliquez sur ce lien

Voir la présentation complète du dispositif

Brûlage des déchets

Le brûlage à l’air libre des déchets - y compris dans des incinérateurs de jardin - est interdit toute l'année sur le territoire de la commune (et dans tout le département du Loiret). Le non respect de cette règle impérative est passible d’une amende de 450 € (arrêté préfectoral du 09 juin 2017).

Le meilleur moyen de se débarrasser des déchets verts est de les conduire en déchetterie.

Consulter l'arrêté sur les feux de plein air.

Attention au faux démarchage à domicile

Attention : des individus circulent sur différentes communes de la Métropole ou des environs, se prétendant envoyés par EDF, GDF (qui a changé de nom !), les pompiers, voire la police, ou toute autre entreprise, sous prétexte de vérifications, de réductions sur des tarifs, de propositions de contrats plus ou moins mirobolants.

Soyez extrêmement prudent et ne laissez pas entrer une personne que vous ne connaissez pas ou avec qui vous n'avez pas explicitement pris rendez-vous. Il s'agit très fréquemment d'escroqueries ou de repérages préalables à une tentative d'intrusion.

Quand des campagnes sont effectivement organisées par des organismes ou entreprises officielles, la mairie en est informée et l'affiche sur le panneau lumineux de Pont-aux-Moines. Dans tout autre cas la plus grande prudence s'impose.