Bienvenue à Mardié

Entre Loire et forêt, à 12 km d'Orléans, dans le périmètre du Val de Loire patrimoine mondial de l'UNESCO, Mardié a gardé un caractère rural assez marqué et demeure, par bien des aspects, un “village” où il fait bon vivre.

Pour en savoir plus…

Travaux


Église

À partir du lundi 12 septembre 2016 et pour une durée de 10 mois environ.

Une interdiction de circulation des véhicules et des piétons, ainsi qu'une interdiction de stationnement, est en vigueur place Jean Zay en raison des travaux de rénovation de l'église.


École de musique : inscriptions

Les inscriptions à l'école du musique de Bou-Mardié sont ré-ouvertes.

A Bou, salle des fêtes, le samedi 3 septembre de 11h00 à 12h30

A Mardié, dimanche 4 septembre dès 10h00 au forum des associations.

Tous les lundis de septembre à partir de 17h00 (à l'école de musique, dans les locaux de l'ancienne poste, 236 rue de Donnery)

Voir l'affiche en grand pour plus de détails

Apiculteurs : déclarez vos ruches

Les services Santé et Protection animale de la préfecture rappellent :

Tout apiculteur (professionnel ou amateur) est tenu de déclarer chaque année les colonies d'abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leur emplacement.

Les colonies d'abeilles sont, on le sait, essentielles à la pollinisation des plantes sauvages ou cultivées. Il est heureux que notre commune compte plusieurs apiculteurs. La déclaration des ruches permet aux services de l'État d'avoir une vision d'ensemble des colonies sur un territoire, ce qui est important au moment où on constate de nombreux phénomènes de surmortalité ou de raréfaction de ces insectes.

Inondations : analyser et construire la mémoire

On l’a assez dit, les inondations subies par notre commune et, d’une manière générale, par tout le Centre de la France, ont un caractère exceptionnel. On parle d’une occurrence centennale, il se pourrait même que ce soit un événement encore plus rare.

Alors que toutes les plaies ne sont pas encore cicatrisées, très loin s’en faut, le temps de l’analyse arrive et, un jour, viendra celui de la mémoire qu’il convient de laisser à nos enfants et aux futurs habitants, de cette catastrophe. Analyse et mémoire sont indispensables afin que tout soit fait pour que l’on puisse, dans l’avenir, sinon empêcher, du moins se prémunir et limiter au maximum les effets de tels accidents météorologiques.

Côté analyse, la commune de Mardié et les 5 autres communes riveraines du Cens et du canal ont sollicité une rencontre avec le préfet. Après une première réponse de ce dernier, tardive (datée du 21 juillet !) et dilatoire, les services de l’État ont annoncé aux maires concernés une réunion dans le courant de l’automne. Sans attendre cette échéance, le Maire a longuement rencontré un expert du CEPRI (Centre européen de prévention du risque inondation), mandaté par l’Agglo pour analyser aussi bien les causes du phénomène que les actions qui ont été menées. Un premier retour de cette enquête est attendu pour le début de l’automne.

Le SIBCCA (Syndicat intercommunal de la Bionne, du Cens, de la Crénole et de leurs affluents) se lance de son côté dans la réalisation d’un atlas cartographique aussi précis que possible de l’inondation, d’un recueil de photographies et de témoignages sur la catastrophe. L'objectif est à la fois de comprendre l’événement et d’en constituer une mémoire, à destination des générations actuelles et futures, afin de garder l’expérience acquise, de se prémunir contre le renouvellement éventuel d’une telle crue.

La municipalité de Mardié souhaite s’associer pleinement à cette initiative. Elle appelle donc tous les habitants, sinistrés ou non, à communiquer à la mairie, sous la forme qui leur convient (papier ou numérique), tous les éléments factuels, notamment des photos, des relevés ou des descriptions ou observations. Il ne faut, du reste, pas se limiter au plus manifeste (le débordement du Cens et du canal) mais prendre en compte l’ensemble des phénomènes (ruissellement, remontée des nappes, apparition de sources ou d’effondrements, etc…). Tous les détails, toutes les observations, rapprochés les uns des autres, peuvent être utiles

Un petit groupe de travail pourrait être constitué pour coordonner et mettre en forme le recueil de tout ce qui pourra être collecté. Les volontaires peuvent se faire connaître. Envoyez vos contributions directement à la mairie ou par courriel (mairie@ville-mardie.fr)

Information RAM

Suite aux inondations, les bureaux administratifs du RAM Intercommunal de Boigny sur Bionne (en chargent des communes de Mardié, Bou, Boigny sur Bionne, Chanteau et Semoy) sont pour le moments situés :

Mairie de Boigny sur Bionne
3 rue de Verdun
45760 BOIGNY SUR BIONNE

Les parents, parents employeurs, assistantes maternelles peuvent contacter Mme FLÉCHER Laure, responsable du RAM, soit :
par mail : ram@boignysurbionne.fr
par téléphone : 06.29.62.65.68 / 02.38.75.99.14
au standard de la mairie : 02.38.75.21.32

Civisme et règles de bon voisinage

Pour assurer la tranquillité et la qualité de vie de chacun, quelques règles de voisinage sont à respecter. La production de bruit, y compris par des animaux ou pour toutes formes de travaux, est règlementée sur notre commune. Le brûlage des déchets est interdit.

Suivez ce lien pour connaître la règlementation et les conduites à tenir.