Message du maire - 7 mai 2020

Mardié, le 7 mai 2020,

Chères Mardésiennes, chers Mardésiens,

Avant tout, je souhaite avoir une première pensée pour toutes les familles endeuillées par la perte d’un proche durant cette période, notamment à cause du COVID-19.

Après plus de quarante jours de confinement, le gouvernement annonce la première phase du déconfinement ce lundi 11 mai.

L’urgence sanitaire a été une priorité et de nombreuses vies ont été sauvées pendant cette période. Je tiens, avant tout, à vous féliciter pour le respect des règles du confinement dont vous avez fait preuve.

J’adresse également ma reconnaissance à toutes les personnes de notre commune qui, par leur travail ou leur implication, ont permis de soigner les malades ou d’assurer les obligations essentielles de notre population confinée.

La commune s’est préparée activement pour assurer cette étape du déconfinement, puisque nous devons apprendre à vivre différemment afin d’intégrer dans nos modes de vie la présence du virus et notre possible confrontation à ce danger.

Notre vie sociale doit reprendre, notre activité professionnelle doit reprendre. Notre bien-être et notre survie économique dépendent de ce choix.

Nos commerçants, nos artisans et toutes les entreprises installées sur la commune ont tout notre soutien dans ce moment délicat. Nous leur souhaitons de reprendre une activité qui leur permette de conserver une situation financière stable.

La mairie elle-même va rouvrir au public afin d’assurer un service minimum et je vous demande dans la mesure du possible de ne solliciter nos agents que dans les cas urgents.

Néanmoins, afin que le déconfinement puisse être sur le chemin de la réussite, nous devons l’envisager comme un recul progressif du confinement et non comme un effacement total.

Aussi, chers habitants, je compte sur vous pour continuer à respecter tous les gestes barrière qui sont préconisés pour vous protéger et préserver les autres. Je vous rappelle que vous devez rester chez vous au maximum.

La municipalité et moi-même avons organisé cette première étape du 11 mai prochain.

En premier lieu, des masques grand public réutilisables et confectionnés par 25 couturières bénévoles ont déjà pu être distribués dans les boîtes aux lettres pour les plus exposés ou les plus fragiles d’entre nous.

Suite à l’arrivage de nos différentes commandes et aux 1500 masques réalisés par nos couturières, nous prévoyons de distribuer dans vos boîtes à lettres 2 masques par foyer avant le 11 mai.

Nous avons envisagé la réouverture des lieux publics et certains ouvriront, notamment le chemin de halage et les bords de Loire, afin que chacun puisse profiter d’un temps extérieur de pleine nature. En revanche, la base de loisirs et le parc de jeux pour enfants resteront pour le moment fermés car les impératifs sanitaires ne pourraient être respectés. Il sera à nouveau possible de se rendre dans les deux cimetières de la commune pour honorer les défunts, à condition de bien respecter les gestes barrières.

Par ailleurs, en collaboration avec l’équipe enseignante et éducative, nous avons étudié la possibilité d’une réouverture de nos écoles, maternelles et élémentaires.

Des sondages ont été réalisés auprès de chaque famille afin de connaître les intentions des parents face au choix du retour ou non à l’école de leurs enfants. 40 % des familles ont répondu favorablement. Nous accueillerons les élèves prioritaires (élèves en situation de handicap, élèves décrocheurs ou en risque de décrochage), les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la continuité de la vie de la Nation.

En complément, et sur décision conjointe de la municipalité et de l’équipe enseignante, nous accueillerons les enfants des GS / CP / CM2, en alternance par groupe, enfants des familles qui ont répondu « oui » au sondage de la direction académique, à partir du 12 mai.

Si les conditions sanitaires le permettent nous intégrerons ensuite les autres niveaux progressivement en juin.

L’accueil et le départ des élèves se feront par différentes entrées des écoles, un sens de circulation a été déterminé. Les élèves seront au maximum quinze par classe en élémentaire et 10 par classe en maternelle. Nous suivons scrupuleusement les directives ministérielles du protocole sanitaire et chaque famille concernée recevra un courrier explicatif de la part de l’équipe enseignante et de l’équipe municipale.

Nous sommes heureux de pouvoir assurer le retour à l’école d’une partie de nos enfants. Nous remercions l’équipe enseignante et éducative pour son investissement exceptionnel. Bien entendu, nous n’oublions pas les autres élèves et souhaitons que l’ensemble des enfants de la commune vivent au mieux ces moments successifs du confinement, du déconfinement puis des vacances d’été.

Chers parents, soyez certains, que nous mettons tout en œuvre pour accueillir vos enfants dans la plus grande sécurité sanitaire.

Ainsi, chers habitants, je tenais à vous informer de la situation de notre commune et de la façon dont nous allons vivre tous ensemble la première marche du déconfinement. Je souhaite qu’elle soit vécue au mieux par chacun de vous. L’équipe municipale et moi-même sommes à votre écoute et prêts à vous soutenir quelles que soient vos difficultés.

La poète grec, Euripide a écrit : « le vrai courage, c’est la prudence. » Faisons donc preuve de courage par notre prudence, tous ensembles, en attendant des jours meilleurs.

Prenez soin de vous.

Votre Maire, Christian THOMAS

Et les élus et membres de la cellule de crise de votre commune :
Clémentine CAILLETEAU-CRUCY, Jacques THOMAS, Claudine VERGRACHT, Alain TRUMTEL, Luc BONNOT, Colette ZARA-BLAVOT et Soizic LEBRETON.

Messages du Maire - avril 2020

Mardié, le 1er avril 2020

Chères Mardésiennes, chers Mardésiens,

Avant tout, je vous espère en bonne santé. À ceux qui sont malades du COVID-19 ou d’une autre maladie, à ceux qui ont un proche touché par une maladie, j’apporte tout mon soutien.

La période que nous vivons ici dans notre commune, mais aussi partout dans le monde, est une épreuve qui bouscule nos modes de vie. En tant que maire de la commune et au nom de tous vos élus locaux, je tiens à vous assurer de notre confiance et de notre dévouement.

Nous souhaitons à tous les soignants l’énergie et le courage dont ils ont besoin pour assurer leurs fonctions et sauver des vies.

Nous remercions tous les travailleurs qui sortent de chez eux chaque jour et affrontent l’extérieur pour que notre société puisse encore fonctionner dans ses besoins essentiels.

Les entreprises et les commerces de notre commune sont des centres vitaux et nous espérons qu’ils pourront poursuivre leurs activités pendant cette période. Nous les remercions chaleureusement du sens du service et de la solidarité qui les anime.

Nous pensons également à chacun d’entre vous qui êtes confinés dans votre maison, dans votre appartement. Que les personnes seules sachent que nous avons une pensée chaleureuse pour chacune d’entre elles et qu’elles peuvent compter sur les services de la mairie en cas de besoin.
Nous pensons également à chaque famille qui est confrontée à la continuité pédagogique pour leurs enfants, mais également à une vie familiale perturbée. Nous leur souhaitons de trouver la meilleure organisation possible.

Si le pays se retrouve dans cette situation, c’est que le confinement est notre meilleure défense face à cette catastrophe. Le respect de ce confinement est essentiel pour la nation mais aussi pour tous les habitants de notre commune, pour vos voisins, pour vos amis, pour vos proches.

Nous devons absolument en respecter les règles. Toute entorse anéantira tous les efforts faits par les autres et par vous-même.

Gardez le contact par téléphone ou via les visio-appels, faites preuve de solidarité, pratiquez le sport à la maison, cultivez la bonne humeur, profitez du temps qui vous est donné pour avoir des activités avec vos proches, pour faire ce que vous n’aviez pas le temps de faire auparavant.

La cellule de crise du Conseil municipal est à vos côtés et vous pouvez nous joindre pour toute question et tout besoin d’aide. Le service téléphonique de la mairie restera ouvert pendant toute la période du confinement. Je remercie tous les agents des services municipaux qui permettent à notre commune d’assurer le service public minimum nécessaire à nos administrés.

Un proverbe français dit qu’“Avec du temps et de la patience, on vient à bout de tout.”

Prenez soin de vous, restez chez vous.

Votre Maire, Christian THOMAS

Et les élus et membres de la cellule de crise de votre commune :

Clémentine CAILLETEAU-CRUCY, Jacques THOMAS, Claudine VERGRACHT, Alain TRUMTEL, Luc BONNOT, Colette ZARA-BLAVOT et Soizic LEBRETON.

Crise Covid19 - Adaptation des services municipaux

Confection et distribution de masques (avril 2020)

Orléans Métropole a acheté de quoi confectionner 100 000 masques en tissus, répartis entre les 22 communes.

A Mardié, nous avons reçu du tissus, du fil, des élastiques pour confectionner environ 1200 masques. Il s'agira de masque en tissu grand public (2 couches, selon les préconisations de l'AFNOR).

Nous préparons des kits (tissus, fil, élastique et modèle) pour confectionner une trentaine de masques, quantité adaptable à la demande.

Appel au bénévolat pour la confection des masques

Toutes celles et tous ceux qui savent coudre et qui sont équipés d'une machine peuvent participer à la confection des masques. En participant à ce mouvement de générosité, vous donnerez du sens au mot solidarité. Des couturières bénévoles ont déjà confectionné un grand nombre de masques - qu'elles en soient chaleureusement remerciées - mais il faut passer à la vitesse supérieure et il est essentiel de multiplier le nombre de volontaires.

Pour vous procurer un kit, contactez la mairie au 02 38 46 69 69 aux heures d'ouverture ou par mail à mairie@ville-mardie.fr ou par SMS au 06 13 79 66 68

Nous vous proposerons un rendez-vous pour la récupération ou la livraison des kits.

Vous pouvez télécharger et imprimer le modèle que nous avons retenu en suivant ce lien.

Distribution des masques

La distribution sera assurée par la commune, en priorité (et gratuitement) aux personnes âgées et/ou fragiles. Nous en avons déjà livré, mais en nombre encore très insuffisant.

Les personnes qui ont besoin de ces masques doivent s'adresser à la mairie qui pourra les répartir au fur et à mesure de leur réalisation.
S'adresser au 02 38 46 69 69 aux heures d'ouverture ou par mail à mairie@ville-mardie.fr ou par SMS au 06 13 79 66 68

Il est évident que 1200 masques est un nombre insuffisant, mais cela devrait permettre de protéger les personnes qui en ont le plus besoin en attendant des livraisons plus massives dont on sait qu'elles peuvent prendre encore du temps.

Réouvertures des Végé'tri et déchetteries de la Métropole d'Orléans

En accord avec l'ensemble des Maires de la Métropole, Olivier Carré, Président d'Orléans Métropole, a validé le principe d'une réouverture des déchetteries et Végé'tri du territoire.

Fermées depuis le dimanche 15 mars en raison de la crise sanitaire, les Végé'tri rouvriront le lundi 27 avril à 14 h et les déchetteries le lundi 4 mai à 14 h. Cette ouverture se fera dans le strict respect des mesures de précaution et des geste barrières.

Des mesures strictes ont été prises pour garantir la sécurité des usagers et des agents. Elles sont applicables au moins jusqu'au 30 mai:

• Pour les particuliers :

~ Ouverture des 4 Végé'tri (Chécy, Saint-Cyr-en-Val, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Ingré) à partir du lundi 27 avril: le lundi de 14 à 19h et du mardi au samedi de 9h à 19h en continu.

~ Ouverture des 6 déchetteries (Chécy, Saint-Jean-de-Braye, Ingré, Orléans, Saran, Saint-Cyr-en-Val) à partir du lundi 4 mai: le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 9h 19h en continu.

• Pour les professionnels

le dispositif mis en place depuis le 10 avril est remplacé par :

~ Maintien de la gratuité des apports jusqu'au 30 mai;
~ Pour les déchets végétaux: accès aux Végé'tri, du mardi au samedi matin de 7h à 9h, à compter du 28 avril, sur présentation de la carte d'accès;
~ Pour tous les autres flux, à compter du 5 mai, accès aux 6 déchetteries du mardi au samedi de 7h à 9h sur présentation de la carte d'accès les conditions sont horaires: de 7h à 9h du mardi au samedi.
• Fermeture de la totalité des sites les dimanches et lundis matin

Rester vigilant

La Métropole d'Orléans en appelle toutefois à la vigilance de tous: nos déplacements à tous doivent être limités, comme le prévoit l'Etat, et la meilleure réponse à la propagation est celle du confinement. Les habitants de la Métropole qui le peuvent sont donc invités, dans la mesure du possible, à continuer de conserver au maximum leurs déchets chez eux et à conserver tout objet qui pourra être utile au réemploi quand l'heure du déconfinement et de la réouverture des associations dédiées sera venue.

Plus d'informations sur orleans-metropole.fr

Mesures sanitaires sur sites

Respect des gestes barrières et notamment la règle de distanciation minimale de 1 mètre entre les
personnes présentes sur les sites;

Respect strict de toutes les consignes dispensées par les agents;

Limitation au maximum du nombre de personnes à bord des véhicules (2 personnes maximum) ;

Limitation du nombre de véhicules admis simultanément sur les plateformes à 4 sur les Végé'tri et à 3 sur les déchetteries;

Présentation obligatoire de l'attestation de déplacement dérogatoire aux agents présents, avec la case « déplacement pour effectuer des achats de première nécessité Il cochée;

Manipulation des déchets par les usagers, dans la mesure du possible, avec des gants.

Platesformes d'entraide (avril 2020)

Une plateforme de mise en relation établissements sanitaires - volontaires

L'ARS Centre Val de Loire a développé une plateforme pour mettre en relation des professionnels volontaires et des établissements de santé et médico-sociaux.

Consultez et téléchargez le document explicatif.

Une adresse : www.renfort-covid.fr

Une plateforme d'entraide gouvernementale

Afin de limiter l'impact social de la crise sanitaire Covid-19, le gouvernement a lancé une plateforme d'entraide.

jeveuxaider.gouv.fr

Pour faire face, collectivement, à la crise sanitaire du COVID-19, le président de la République a appelé les Français à « inventer de nouvelles solidarités ». Chaque soir, à 20h, en applaudissant à leurs fenêtres, les Françaises et les Français témoignent leur reconnaissance aux soignants qui s'engagent sans compter face à l'épidémie. Pour que chacun puisse prendre sa part de cette mobilisation générale des solidarités, le Gouvernement lance la Réserve civique-Covid 19 jeveuxaider.gouv.fr [1].

Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s'engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.

Une urgence : limiter l'impact social de la crise sanitaire

Avec la crise sanitaire et le confinement, les associations, qui reposent en temps normal sur une ressource bénévole bien souvent âgée, peinent à poursuivre leur activité. Toutes souffrent d'une pénurie de forces vives, car un tiers - voire la moitié - de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans, donc confinés. Plusieurs points de distribution pour les plus démunis ont déjà dû fermer
leurs portes ces derniers jours faute de bénévoles. Le confinement fait, par ailleurs, peser un risque sur les personnes fragiles isolées (âgés, en situation de handicap, malades chroniques,...). Si nos forces sont concentrées sur le front de la lutte sanitaire, notre réponse sociale ne peut être reléguée au second plan.

La mobilisation générale des solidarités face au Covid1

C'est pour garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires que cette plateforme a été construite, en lien avec les plus grands réseaux associatifs et les plateformes associatives déjà existantes. Elle permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions vitales :

1. aide alimentaire et d'urgence ;

2. garde exceptionnelle d'enfants de soignants ou d'une structure de l'Aide Sociale à l'Enfance ;

3. lien (téléphonique, visio, mail, etc.) avec les personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap ;

4. solidarité de proximité : courses de produits essentiels pour les voisins (fragiles, isolés, handicapés).

La centralisation de ces missions essentielles sur le site jeveuxaider.gouv.fr [1] garantit leur visibilité, et donc le fait qu'aucun territoire ne soit oublié. Le caractère exceptionnel de la crise sanitaire que traverse notre pays appelle un engagement exceptionnel de chacun d'entre nous. Depuis toujours au cœur des liens indéfectibles entre les citoyens, entre les générations, entre les territoires, les associations et les structures qui assurent leur soutien aux plus démunis priorisent aujourd'hui leurs actions pour que les impacts directs et indirects de la lutte contre le Coronavirus ne laissent personne dans le besoin.

_« Cet espace d'engagement est ouvert à tous. Que l'on soit bénévole dans l'âme, habitué depuis toujours des missions associatives. Ou que l'on ait à cœur, pour la première fois, de donner un peu de temps et d'énergie. Parce que cette guerre sanitaire est sans précédent, parce qu'elle nous concerne toutes et tous et _parce que nous voulons la gagner. Ensemble. Vive la République
solidaire et Vive la France qui s'engage ». Gabriel ATTAL, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse

Les 4 missions précitées seront réalisées dans le respect absolu des règles de sécurité sanitaire, définies en lien avec le ministère de la Santé. Ainsi, les associations organiseront leurs actions de façon à garantir scrupuleusement les distances de sécurité (au moins 1 mètre entre chaque personne, bénévoles comme bénéficiaires) et feront respecter les règles de sécurité sanitaire (gestes barrières, lavage de mains très réguliers, etc). En outre, il est formellement interdit aux personnes de plus de 70 ans ainsi qu'aux personnes atteintes d'une maladie chronique de s'engager dans une mission dès lors que celle-ci nécessite une rupture du confinement. Néanmoins, elles peuvent s'engager pour les missions réalisées à distance (lien avec les personnes isolées par téléphone, par exemple). Chacun peut s'engager pour que personne ne soit oublié.