Discours investiture du 27 mai 2020

Mesdames, Messieurs,

Les Mardésiennes et les Mardésiens nous ont exprimé à nouveau leur confiance dimanche 15 mars ; cette confiance sera le socle de nos actions et nous ferons en sorte d’être dignes de celle-ci.

Je suis particulièrement émue ce soir.
Maire, est le plus beau des mandats, celui de la proximité, du contact, de l’action et des réalisations concrètes. C’est, je crois, un des piliers de notre pacte républicain, et l’écharpe tricolore en est l’emblème et le symbole.

Mais l’émotion que je ressens est aussi une émotion collective.

Chers élus, chers amis,

Je tenais à vous remercier pour votre soutien indéfectible au cours de cette campagne et de la crise sanitaire qui a suivi. Nous avons travaillé ensemble, nous avons partagé des émotions et nous avons surmonté les obstacles. Je suis fière de travailler avec vous : une équipe unie, sincère, solide et compétente.

Je suis assurée de la loyauté de votre engagement et de votre dévouement pour mettre en œuvre les projets que nous avons élaborés ensemble pour Mardié.

Grand merci au doyen d’âge, président de séance, Alain Trumtel, qui a procédé à cette élection et à Christian Thomas qui m’a remis l’écharpe de maire. Comme vous je suis mardésienne, comme vous j’ai à cœur de continuer à agir pour Mardié et ses habitants. Je suis heureuse d’être le maire de Mardié, heureuse aussi d’être la première femme à occuper cette responsabilité.

J’ai une pensée particulière pour Christian Thomas qui a assumé ce rôle pendant 9 ans et 2 mois ; il a toujours montré son engagement sans faille et œuvré pour l'intérêt général avec sérieux, lucidité et bienveillance.
Il m’a accordé sa confiance il y a 6 ans pour être son adjointe et aujourd’hui m’a soutenu dans mon projet de lui succéder. Nous avons pu échanger ces dernières semaines sur tous les dossiers importants en cours et à venir.
Je lui ai demandé s’il avait été heureux dans son bureau de maire et il m’a répondu : « oui, le plaisir d’être utile à la collectivité l’emporte sur le poids des responsabilités et la charge de travail accablante. »
Je lui souhaite très sincèrement le meilleur pour l’avenir et je vous propose de l’applaudir.

J’ai également une pensée envers tous les élus qui ne siègeront plus au sein de cette assemblée, notamment ceux de notre majorité mais pas uniquement qui ont participé au développement de notre commune ; je tiens à leur rendre hommage, qu’ils soient remerciés pour leur travail, leur investissement et leur dévouement. Je regrette qu’ils ne puissent pas tous être présents ce soir.

Aux élus de l’opposition, je voudrais dire que la démocratie c’est le débat. Ils ont un rôle à jouer dans cette enceinte municipale. Nous souhaitons travailler en toute franchise et en toute sincérité avec eux pour améliorer le quotidien des Mardésiens. Vous représentez aussi nos concitoyens !!

Ce soir, je suis le maire de toutes les Mardésiennes et de tous les Mardésiens ;

Ce soir
• Je m’engage à œuvrer pour le bien de tous, je serai à l’écoute mais aussi garante de l’intérêt collectif dans toutes nos décisions.
• Je m’engage à servir la collectivité sans altérer ce que nous transmettrons aux générations futures, à préserver notre cadre de vie et mettre en valeur notre environnement, à maintenir des liens forts entre les habitants, la collectivité et les associations. Je serai le maire du développement durable.
• Je m’engage à continuer à gérer avec rigueur les finances publiques. L’argent que nous dépensons, c’est l’argent de chaque contribuable, c’est le produit de leurs impôts. Nous ne devons jamais l’oublier et cela signifie que la culture de l’économie, de la rationalisation des dépenses, doivent continuer à être partagées par l’ensemble de l’équipe municipale. J’ajoute que cette question va immédiatement se poser car au moment où je vous parle, nous avons un mois pour voter le budget qui devra prendre en compte les mesures et dépenses liées à la crise sanitaire.
• Je m’engage aussi à porter et à défendre les intérêts de notre commune auprès de la Métropole. Nous sommes la Métropole, la Métropole avancera avec nous et pour vous !

A tous je dis : il n’y a pas de mandat municipal sans proximité. La première attente de ceux qui nous ont fait confiance c’est de ne pas nous voir disparaître le lendemain de l’élection… même si le travail nous accapare, nous devrons toujours rester au contact des Mardésiens.
Nous poursuivrons le travail initié lors des mandats précédents en matière d’investissement, de politique enfance-jeunesse, de préservation du patrimoine ou d’accompagnement des services de proximité.

Je voudrais, par ailleurs, adresser un message particulier aux employés municipaux. Je sais que je pourrai continuer à compter sur leur dévouement, sur leur professionnalisme et sur leur expérience. Je les en remercie.
Nous sommes heureux et fiers de pouvoir travailler à leurs côtés. Ils sont le maillon de la réussite des projets communaux, sans eux rien ne serait possible, ils mettent en musique notre politique.
Je tiens particulièrement à remercier notre directrice générale des services, Madame Lebreton-Jubin ; vous êtes la chef d’orchestre, merci encore pour votre disponibilité et votre très grande efficacité.

J’adresserai maintenant mes derniers mots à ceux qui vont désormais exercer, à mes côtés, les responsabilités municipales. La mairie, c’est le visage de la République. Chacun d’entre nous est, depuis lundi 18 mai, un représentant de cette République, avec ses lois et ses valeurs fondamentales « Liberté, égalité, fraternité ». C’est une belle et grande responsabilité. N’oublions jamais que nous avons été élus pour servir, et nous serons dignes de la confiance des Mardésiens.

Comme vous le savez, l’adjointe que j’étais, le maire que je suis désormais n’a qu’un seul objectif : celui d’agir et d’agir ensemble. Dans cette démarche je sais pouvoir compter sur les élus de la majorité, les agents mais je sais aussi pouvoir compter sur mes proches.

Permettez-moi, avant de conclure, de saluer et de remercier ma famille ; mon époux, Stéphane et mes enfants. Leur soutien indéfectible, leur présence et leurs encouragements ont été essentiels pour moi.

Merci à tous.

Je suis heureuse et fière d’être là pour vous servir.

Lecture charte des élus

Nous allons maintenant décider du nombre d’adjoints puis les élire et je vous proposerai de créer un poste de conseiller délégué. Ils seront présents et disponibles pour recevoir, dès que ce sera permis, les citoyens et pour répondre à leurs courriers ou courriels, dans leur domaine de compétence.