La Loire

La Loire constitue la limite Sud-est de Mardié. Du château de Saint-Aignan en amont (à la limite de la commune de Saint-Denis-de-l'Hôtel) à celui de Latingy, son parcours est d'environ 2 Km sur notre commune, dans une zone où le terme de “fleuve sauvage” est particulièrement justifié. Des vastes grèves de Latingy au coteau escarpé du Mont, en passant par une belle ripisylve (forêt de rivage), les paysages sont variés et magnifiques. Flore et faune y sont particulièrement riches et variées, les possibilités de promenade et d'observation sur des sentiers peu fréquentés, infinies.

Le Canal d’Orléans

La Commune de Mardié est riveraine du canal d’Orléans.

Le canal d’Orléans a été creusé à la fin du XVIIe siècle (de 1676 à 1692) pour relier la Loire (depuis Combleux) à la Seine, via le Loing qu’il rejoint à Buges, près de Montargis. L’initiateur en est Robert Mahieu (qui a été enterré dans l’église de Mardié). Dès 1679, le canal passe sous le contrôle de Philippe, frère de Louis XIV et Duc d'Orléans. Lui et ses descendants en resteront propriétaires jusqu'à la Révolution.

De Combleux à Fay-aux-Loges, le canal suit la vallée du Cens. Le bief de partage entre le côté Loire et le côté Seine se situe entre Combreux et Grignon, à 124 m d'altitude. Le canal est alimenté en eau par les étangs et les rivières de la forêt d'Orléans.

Tous les aspects de l'histoire et de l'économie du canal sont très bien exposés sur Wikipedia. Et pour en savoir plus sur le canal à Mardié, lisez la suite de l'article.

Le Cens

Parallèle au canal et alimentée en partie par ce dernier au travers de déversoirs, la rivière « le Cens » passe à Mardié. La navigation et la pêche peuvent y être pratiquées.
Le Cens traverse des prairies très marécageuses et des bois qui sont le plus souvent des propriétés privées. Dans le domaine public, comme dans les propriétés privées, le permis de pêche réglementaire est exigé.


En aval du dernier moulin à eau traversé par la rivière (« Moulin de Pont aux Moines »), une promenade, dans le parc de loisirs, longe le cours d’eau.Barrage du moulin sur le Cens